Qualification soudeur – NF EN ISO 9606-2 (NF EN 287-1) : 2004 pour le soudage par fusion des aciers

Durée : 5 j (35 h)

Public : Tout public

Prérequis : Maîtriser les savoirs de base (lire, écrire, compter)

Formacode : 23026 – Soudage

NSF : 254 

ROME : H2913 – Soudage manuel

GFE :

Objectifs :
Interpréter et suivre des MOS. Maîtriser et optimiser les paramètres de réglage. Conformité de la soudure exécutée. Exécuter des soudures saines. Se préparer aux examens de qualifications de soudeurs. Identifier les effets sur la santé et l’intégrité physique en cas d’accident. Analyser les risques et prendre les mesures de prévention adéquates

Contenu :

Théorie

  • Types de générateurs
  • Définition du matériel à utiliser
  • Electrodes : choix et caractéristiques
  • Influence des paramètres de soudage
  • Méthodologie de soudage
  • Préparation des bords
  • Défauts des soudures et moyens de contrôle
  • Entretien
  • Hygiène et sécurité

Pratique

  • Principes de réglage des générateurs
  • Utilisation de différents types d’enrobages
  • Réalisation de cordons de soudure sur tous types de joints et toutes positions
  • Soudage profilé et tôles dans différentes épaisseurs
  • Soudage de tuyauteries
  • Optimisation des réglages
  • Rédaction d’un mode opératoire de soudage (MOS)

Evaluation :
Analyse d’éprouvette selon DMOS par un bureau de control. Certificat de qualification et approbation de soudeur attribué sur résultat.

Mise en service et entretien des système de climatisation

Durée : 4 j (28 h)

Public : Tout public

Prérequis : Maîtriser les savoirs de base (lire, écrire, compter)

Formacode : 22635 – Climatisation

NSF : 227

ROME : F1603 – Installation d’équipements sanitaires et thermiques

GFE : D

Objectifs :
Connaitre le fonctionnement, le dimensionnement et les règles de l’art de l’installation à la maintenance. Raccorder, tester et manipuler les fluides frigorigènes sans danger et sans créer de fuites sur un climatiseur. Répondre correctement à la demande de son client en assurant dans les règles de l’art, l’installation, le contrôle d’étanchéité, la mise en service et la maintenance des équipements de climatisation. Manipuler les fluides R32, R410A.

Contenu :
Théorie

  • Principe de fonctionnement d’un circuit frigorifique
  • Avantages et inconvénients des différentes climatisations
  • Dimensionnement

Pratique

  • Mise en service des climatisations partie pratique
  • Réalisation de dudgeons/ Brasage
  • Récupération et remplissage des circuits frigorifiques
  • Fiche d’intervention

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

MAC SST – Sauveteur Secouriste du Travail – Recyclage

Durée : 1 j (7 h)

Public : Personnel désigné pour porter secours en cas d’accident

Prérequis : Être titulaire d’un titre SST en limite de validité

Formacode : 42829 – Sauvetage secourisme travail

NSF : 344

ROME : K1705 – Sécurité civile et secours

GFE :

Objectifs :
Mettre à jour ses compétences de Sauveteur Secouriste du Travail afin de conserver sa certification et redynamiser la démarche de prévention de sa structure.

Contenu :

Poursuivre sa participation à la démarche de prévention

  • Revoir le rôle du sauveteur secouriste du travail
  • Faire le point sur les avancées individuelles et collectives
  • Réactiver son potentiel d’action
  • Agir en collaboration avec les autres acteurs

Poursuivre l’évaluation des risques professionnels

  • Revoir le processus d’apparition des risques professionnels
  • Réviser les différents risques de son secteur professionnel
  • Partager ses repérages de situations de travail à risques.
  • Revoir les outils de recherche d’améliorations préventives

Réaliser une protection adaptée et examiner la victime

  • Identifier et supprimer le danger
  • Les dégagements d’urgence
  • Les différents messages d’alerte aux populations
  • Déceler une urgence vitale

Alerter et faire alerter

  • L’alerte en entreprise et en dehors
  • La transmission de l’alerte

Secourir la victime de manière appropriée

  • Révision du carrefour des techniques
  • Revoir la conduite de secours à tenir en fonction de la situation

SST – Sauveteur Secouriste du Travail – Initiale

Durée : 2 j (14 h)

Public : Personnel désigné pour porter secours en cas d’accident

Prérequis : Maîtriser les savoirs de base (lire, écrire, compter)

Formacode : 42829 – Sauvetage secourisme travail

NSF : 344

ROME : K1705 – Sécurité civile et secours

GFE :

 

Objectifs :
Prévenir les situations à risques par l’analyse de sa situation de travail et porter secours à une personne en détresse.

Contenu :

Se situer en tant que Sauveteur Secouriste du Travail dans son entreprise :

  • Identifier son rôle en tant que secouriste,
  • Identifier son rôle en tant que « préventeur » dans son entreprise.

La conduite à tenir en cas d’accident : Protéger, Examiner, Faire Alerter, Secourir:

Rechercher les risques persistants pour protéger

  • Connaitre l’alerte population,
  • Reconnaitre, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels qui menace la victime de l’accident et/ou son environnement,
  • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime du danger sans s’exposer soi-même.

Examiner la victime et faire alerter

  • Examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir,
  • Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.
    Secourir
  • Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s)

Application de ses compétences de SST à la prévention dans son entreprise
De Protéger à Prévenir

  • Repérer les dangers dans une situation de travail,
  • Supprimer ou faire supprimer des dangers dans une situation du travail, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation et des procédures spécifique fixées en matière de prévention.

De Faire Alerter à Informer

  • Informer son responsable hiérarchique et/ou le (les) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise ou l’établissement, de la /des situation(s) dangereuse(s) repérée(s).

Evaluation :
Un certificat SST sera délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du formateur.

Travail en hauteur et port des EPI

Durée : 2 j (14 h)

Public : Tout public

Prérequis : être âgé de 18 ans minimum et être reconnu apte médicalement au travail en hauteur.

Formacode : 42894 – Equipement de protection individuelle

NSF : 344

ROME : H1303 – Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement

GFE : T

 

Objectifs :
Définir et appliquer les règles de sécurité associées à l’utilisation d’EPI contre les chutes de hauteur, maîtriser les principes de sécurité relatifs aux travaux en hauteur sans déplacement.

Contenu :

Appréhender le contexte réglementaire du travail en hauteur

  • Focus sur les statistiques liées aux accidents du travail
  • Rappel réglementaire sur le port des EPI dans le cadre du travail en hauteur

Travaux en hauteur et sécurité : prévenir les risques

  • Visualiser les moyens de protection (EPI) et leurs caractéristiques
  • Identifier les mesures de prévention des risques

Connaître et reconnaître le matériel liés au travail en hauteur

  • Prendre connaissance des normes en matière d’EPI
  • Comprendre les spécificités des absorbeurs d’énergie
  • Reconnaître les harnais et les accessoires de liaison
  • Mise au point sur les anti-chutes et la ligne de vie

Savoir faire le choix des EPI en fonction de ses conditions de travail : quel risque ? quel EPI ?

  • Réaliser une étude des risques sur le terrain et identifier les bons EPI
  • Savoir réaliser un point d’accrochage du harnais

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

Conduite d’un pont roulant à commande au sol – R484

Durée : 5 j (35 h)

Public : Tout public

Prérequis : Être âgé de 18 ans minimum, être apte médicalement.

Formacode : 31795 – Sécurité manutention

NSF : 311

ROME : N1105 – Manutention manuelle de charges

GFE :

Objectifs :
Réaliser les opérations de prise de poste, vérifier l’adéquation du pont roulant à l’opération envisagée, conduire et réaliser les opérations de manutention en sécurité, effectuer les opérations de maintenance de 1er niveau et rendre compte des difficultés et anomalies rencontrées.

Contenu :

Réglementation : connaissances générales

Technologie des ponts roulants et portiques

Les principaux types de ponts roulants. Les catégories de CACES®

Notions élémentaires de physique – Capacité des ponts roulants et portiques

Risques liés à l’utilisation des ponts roulants et portiques

Vérifications d’usage

Exploitation des ponts roulants et portiques

Accessoires de levage et règles d’élingage

Prise de poste et vérifications

Conduite et manœuvres : Adéquation. Accès au poste de commande.
Elingage. Gestes de
commandement.

Prise et dépose de charges avec et sans visibilité. Mouvements simples et
mouvements combinés. Utilisation des aides à la conduite. Maîtrise et rattrapage du ballant

Utilisation en sécurité depuis le sol

Fin de poste – Opérations d’entretien quotidien. Maintenance

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

Conduite d’un chariot élévateur frontal en porte à faux + de 6 tonnes – R489

Durée : 5 j (35 h)

Public : Tout public

Formacode : 31795 – Sécurité manutention

NSF : 311

ROME : N1105 – Manutention manuelle de charges

GFE : O

Objectifs :
Réaliser les opérations de prise de poste, vérifier l’adéquation du chariot à l’opération envisagée, circuler et réaliser les opérations de manutention en sécurité, effectuer les opérations de maintenance de 1er niveau et rendre compte des difficultés et anomalies rencontrées

Contenu :

Recommandation R489 pour l’utilisation des chariots de catégorie 4

  • La réglementation en vigueur en matière de conduite de chariots élévateurs
  • S’informer sur la responsabilité pénale des opérateurs d’engins
  • Comprendre les responsabilités et aux qualités des conducteurs caristes

Assimiler la technologie et le fonctionnement des chariots élévateurs frontaux

  • Synthèse sur la classification des machines de catégorie 4
  • Présentation des différents types des chariots et des accessoires
  • Description du chariot élévateur frontal en porte à faux
  • Maîtriser l’identification et le rôle de chaque organe de l’engin
  • Identifier les dispositifs de sécurité propres à l’engin concerné
  • Appréhender les notions d’équilibre liés à la machine
  • Connaître et maîtriser les modalités de maintenance des chariots et les consignes d’entretien

Les règles de sécurité concernant la conduite des chariots élévateurs

  • Savoir comment assurer sa sécurité et celle des autres dans le cadre professionnel
  • Prendre connaissance des consignes à suivre en cas d’accident ou d’incendie sur le lieu de travail
  • Sensibilisation à la manutention et au stockage des produits dangereux
  • Identification des pictogrammes : reconnaître leur sens et leur signification
  • Appréhender les règles particulières applicables à la conduite des machines

Appréhender la vérification et la manipulation des engins de manutention

  • Connaître et réaliser les vérifications journalières adéquates des engins de manutention
  • Se représenter les règles concernant la circulation à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments
  • Appréhender l’utilisation du chariot élévateur pour le stockage et le déstockage
  • Savoir comment réaliser des opérations de gerbage dans de bonnes conditions
  • Savoir comment assurer le chargement et le déchargement
  • Être en mesure de réaliser en toute sécurité les manipulations spéciales

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

Montage, démontage, utilisation, vérification et réception d’échafaudages roulants et fixes R408/R457

Durée : 4 j (28 h)

Public : toute personne appelée à monter, à utiliser, à vérifier et à réceptionner un échafaudage

Prérequis : être âgé de 18 ans minimum et être reconnu apte médicalement au travail en hauteur.

Formacode : 22297 – Échafaudage

NSF : 230

ROME : F1502 Montage de structures métalliques

GFE :

Objectifs :
Respecter le code du travail et connaître les règles élémentaires de sécurité et de bonnes pratiques lors du montage, démontage ou modification d’échafaudages roulants/fixes.

Contenu :
Échafaudages fixe

  • Constitution de l’échafaudage.
  • Vérification journalière.

Mise en œuvre des matériels

  • Protections individuelles et collectives.
  • Analyse de risques.
  • Inspection et préparation du matériel.
  • Préparation au sol.
  • Montage d’un échafaudage simple.
  • Vérification journalière.
  • Démontage.
  • Conditionnement et stockage du matériel.
  • Repli du chantier.

Réception

  • Responsabilités du vérificateur.
  • Adéquation de l’échafaudage.
  • Contraintes spécifiques du site.
  • Stabilité et résistance des appuis aux charges verticales.
  • Éléments assurant la résistance aux charges verticales.
  • Éléments assurant la résistance aux charges horizontales.
  • Conformité des niveaux de travail.
  • Conformité des accès et des protections collectives.
  • Consignes d’utilisation.
  • Rédaction d’un rapport de vérification.

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

Habilitation électrique Recyclage

Durée : 1,5 j (11 h)

Public : Toute personne chargée d’assurer des opérations d’ordre électrique, travaux, interventions, essais, mesures ou autres opérations sur des installations électriques en Basse Tension

Prérequis : Être titulaire d’un titre d’habilitation en limite de validité

Formacode : 22252 – dessin BTP

NSF : 230n

GFE : C

RNCP : 34660

Niveau : 4

ROME : F1104 Dessin BTP

Objectifs :
Suite à la durée de validité de 3 ans de l’habilitation électrique. Maintenir les compétences de l’habilitation électrique définie dans le référentiel de formation à un niveau au moins équivalant voire supérieur à celui de la formation initiale.

Contenu :

  • Maintien et actualisation des connaissances
  • Retours d’expériences
  • Zone à risques
  • Niveaux d’habilitation électrique
  • Matériel électrique
  • Analyse de risques
  • Consignation
  • EPC/EPI

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.

Habilitation électrique BS, BE Manœuvre

Durée : 2 j (14 h)

Public : Toute personne chargée d’assurer des opérations d’ordre électrique, travaux, interventions, essais, mesures ou autres opérations sur des installations électriques en Basse Tension.

Prérequis : Aucun

Formacode : 24049 – Habilitation électrique

NSF : 255 

ROME : H1504 Intervention en électricité et électronique

GFE : H

Objectifs :
Evaluer les risques électriques relatifs aux installations électriques à basse tension, connaître la réglementation en matière de sécurité électrique, appliquer les consignes de sécurité liées à la manœuvre de réarmement sur une installation électrique et aux interventions, de remplacement et de raccordement en basse tension.

Contenu :
Les dangers du courant électrique

  • Le phénomène accident et l’électricité,
  • La résistance du corps humain, Les réactions physiologiques du corps humain,
  • Influences externes, Importance et cause des incendies d’origine électrique
  • Mesures de protection contre les contacts directs et indirects

Classement des installations & habilitation du personnel

  • Analyse des prescriptions de sécurité NF C 18-510
  • Titre d’habilitation, niveau d’habilitation,
  • Domaine de tension
  • Zones d’environnement et leurs limites

Conditions d’intervention suivant le niveau d’habilitation en classe BT – HT

  • Travaux au voisinage des pièces nues sous tension,
  • Travaux au voisinage immédiat,

Notions élémentaires de secourisme et procédure en cas d’accident ou d’incendie électrique

Les protections – l’appareillage – rôle et fonctionnement

  • Protections collectives, EPI, et outillage électroportatif
  • Appareils d’ouverture et de fermeture, Sectionneurs, Interrupteurs, Contacteurs, Coupe circuits à fusibles, Relais magnétiques et thermiques, Les disjoncteurs, Le transformateur.
  • Conception des différents circuits – symboles élémentaires – mise à la terre des masses métalliques

Travaux pratiques

Evaluation :
Questionnaire à choix multiples (QCM) de validation des connaissances acquises. Une note minimum de 80% est exigée.

Evaluation pratique en continu à partir d’études de cas et de travaux pratiques sur plate-forme technique.